Visite ministérielle à Saint-Antoine


Cette visite a été organisée grâce à la confiance de l’UNREP (Union Nationale Rurale d’Education et Promotion), à laquelle Apprentis d’Auteuil est adhérent, comme une centaine d’établissements d’enseignement agricole et de centres de formation par apprentissage et continue. Pour répondre à la volonté du Ministère de l’Agriculture d’effectuer sa visite de rentrée en Ile-de-France, en présence de la Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, l’UNREP n’a pas hésité à l’orienter vers le lycée Saint-Antoine.

Des rencontres fortes

Après « l’accueil républicain » en présence des élus, Jean-Marc Sauvé, François Martin, directeur régional Ile-de-France, Denis Dugord, Directeur du lycée Saint-Antoine, Denis Végnant, Directeur adjoint du lycée ont accompagné le Ministre, la Secrétaire d’Etat et les autres invités*, dans une visite complète de l’établissement. Ils ont pris le temps de discuter avec les jeunes et les équipes avec intérêt et bienveillance, tel qu’avec Matthieu, qui leur a présenté l’accompagnement dont il bénéficie à l’internat : « C’est une grande chose que je voulais dans ma vie : rencontrer un ministre », s’est-il extasié après ces échanges.

Ils ont égéalement rencontré les élèves de plusieurs formations (aménagements paysagers, travaux paysagers, services à la personne…), en voie scolaire et en apprentissage, en situation de classe ou de travail, et même réinsérés grâce à l’entreprise d’insertion Jardins d’Auteuil.

M. Travert et Mme Cluzel ont découvert l’accompagnement offert dans l’établissement : soutien scolaire et éducatif renforcé, projet personnalisé du jeune, inclusion en milieu ordinaire des jeunes en situation de handicap – préoccupation forte de Mme Cluzel –, accompagnement par des AVS, insertion des MNA… ainsi qu’Amélie, une élève qui avait déjà eu la chance d’échanger avec le Ministre lors du dernier Salon de l’Agriculture

Des messages portés

Dans son intervention, Jean-Marc Sauvé a rappelé qu’ « il n’y a pas d’insertion professionnelle sans un accompagnement éducatif et social ». Il a également remercié le Ministre de ses efforts pour intégrer les établissements horticoles privés d’Ile-de-France dans la plateforme d’orientation après la 3ème Affelnet, et remercié la Secrétaire d’Etat pour son travail dans l’insertion des jeunes en situation de handicap. Enfin, il a salué la réforme de l’apprentissage, tout en soulignant que « l’apprentissage est une voie d’avenir mais ne peut pas être l’unique voie : il faut proposer à tous les jeunes des projets cohérents et adaptés à leurs projets et à leurs talents ».

Le Ministre a conclu la visite en remerciant « tous les jeunes et leurs accompagnateurs qui leur font révéler leurs talents ». Pour lui, « l’enseignement agricole est un système qui marche et qu’il faut valoriser ». S’adressant aux jeunes, il a reconnu que « l’agriculture est un métier difficile mais un métier de patience » et que « peut-être, ici, ces jeunes porteront un jour le relais de représenter et de défendre l’Enseignement agricole ».

* Le groupe accompagnant la visite était notamment composé du Directeur général de la Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER), de la Conseillère du Ministre en charge de l’enseignement, la recherche et les relations sociales, du Président, du Directeur et du Directeur adjoint de l’UNREP, du Préfet délégué de l’Essonne à l’égalité des chances, de la Directrice de la Direction régionale et interdépartementale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRIAAF), de la Chef du Service Régional de la Formation et du Développement (SRFD – autorité académique) du Président et du Directeur de l’ADAFA, des Maires de Marcoussis et des Ulis, et des membres de la Fep-CFDT nationale et régionale.